Démarche

DÉMARCHE

Autographie.org s’impose à nous comme une nécessité. C’est une réponse – formulée dans l’urgence et avec des moyens dérisoires – face au story telling managérial, marchand et travailliste qui s’immisce partout dans nos gestes et nos idées.

Il devient difficile de puiser du sens dans un quotidien saturé d’information, de mots, d’images et d’histoires propres à ce monde policier, gouverné, et économisé. La difficulté que nous avons à nous reconnaître dans la parole et les faits de notre époque se traduit la plupart du temps par une forme d’absentéisme ou de désertion, non seulement des processus de participation à la vie politique, mais également des lieux ordinaires d’action, de travail, d’existence.

La vie dite « active » ou « citoyenne » est organisée de telle manière que nous ne parvenons plus à éprouver le désir d’y participer, et quand bien même nous l’éprouverions, nous n’en aurions ni le pouvoir, ni l’autorisation.

Soit nous sommes mis à l’écart des instances de décision, de l’emploi, de la santé et de l’éducation du fait de notre position sociale, soit nous ne pouvons nous y exprimer sans en intérioriser préalablement le discours et les codes.

Alors, face à cette situation où, à la fois le pouvoir et le sens nous échappe, nous nous voyons dans la contrainte de nous aménager, avec les « moyens du bord », un espace de recherche et de prise parole dont nous maîtrisons le cadre, les modalités et les termes.

Il nous est donc nécessaire d’écrire notre propre histoire, développer nos propres termes et langages, à l’endroit même où la société semble s’endormir, s’effondrer. Nous ne pouvons plus supporter que les récits de nos expériences soient dictés par d’autres, qu’ils fassent l’objet de représentations simplificatrices, qu’ils se fondent dans le mouvement des masses, ou qu’ils se dissolvent dans le vide narcissique généralisé des réseaux sociaux.

Nous ouvrons Autographie à celles et ceux en accord avec cette démarche qui vise à entretenir des processus communs de recherche, pour nous sauver du périmètre étriqué de l’égo et de son petit spectacle.

Cette démarche n’est pas localisée, elle peut prendre racine partout où le désir s’en fait ressentir.