Korg Poly 800

J’ai trouvé ce synthétiseur de 1983 (à première vu tout « cheap ») dans une poubelle. Quelques touches étaient cassées, mais une fois les programmes réinstallés, il s’avérait que tout marchait et que le son était intéressant. Il est polyphonique, génère les sons et possède un séquenceur.

Ayant la folie du potard, j’ai eu envie d’avoir plus de contrôle (pour un toucher sur le son), merci google 😉
Bon déjà 3 contrôles de plus, mais … ça ne me suffisait pas j’ai donc egalement remplacé le trimpot qui contrôle le Noise par un potard en façade. La particularité du Poly 800 (mk1) est que la sauvegarde de la mémoire se fait grâce aux 6 piles LR16 prévues pour le faire marcher sans prise secteur, ce qui n’est pas du tout pratique. Sur la version mk2 la sauvegarde se fait grâce à une pile au lithium de 3v (cr2032) donc j’ai cherché à en adapter une sur le mien. Apres quelques heures, j’ai trouvé toutes les infos sur analog.no.Pour finir, j’ai décidé de le modifier en expander, étant donné sa taille, que je l’utilisais la plupart du temps en midi et que le clavier avec les touches cassées qui ne servait a rien.J’ai fait la coque avec une plaque de métal, remplacé les faders Tune et Blend par des potards et j’ai rajouté un bouton On/Off à l’arrière (qui était a la base intégré dans le potard du Volume).

One Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *